Mark Morrisroe (réédition complétée)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

mark morrisroe self portrait to brent-1982-777x973

 

 

Pour la première fois en Europe, il y a quelque mois, un musée (le musée de la photographie Winterthur) a consacré une rétrospective au photographe américain Mark Morrisroe. Et ce grâce au millionaire suisse Michel Rinié président et propriétaire du groupe suisse de médias Rinié. Fasciné par les photographies, il a fait l'acquisition de l'œuvre intégrale de l'artiste mort du sida à l'âge 30 ans (On peut voir un petit reportage de Mark Lienhard sur l'exposition à cette adresse: http://videos.arte.tv/fr/videos/photographie_mark_morrisroe-3570430.html). Petite incise, il serait bien que la Maison Européenne de la Photographie ou une autre institution française, fasse de même. 

 


Mark Morrisroe, Untitled (Trey with Spot)


Mark Morrisroe est né le 10 Janvier 1959 à Malden dans le Massachusetts  d'une mère de toxicomanes. Il a quitté la maison à 15 ans et il a commencé à se prostituer. Sa mère était locataire d' Albert DeSalvo, l' Étrangleur de Boston, et Mark a dit souvent qu'il était le fils illégitime du DeSalvo. Encore adolescent, il fabrique un fanzine punk, "Dirt", avec son amie Lynelle White. Il y aura cinq numéros.

Capture-d-ecran-2011-09-10-a-10.29.34.jpg


Alors qu'il était âgé de 17 ans, un de ses clients mécontents lui a tiré dans le dos, le laissant avec une balle logée à côté de la colonne vertébrale pour le reste de sa vie. L'expérience a une profonde influence sur l'art de Morrisroe, qui incorpore souvent dans ses travaux des images de jeunes prostitués et les radiographies de son torax blessé. Morrisroe a suivi des cours à l' école du Musée des beaux-arts de Boston, où il s'est fait des amis qui seront ensuite des artistes connus, comme Nan GoldinDavid ArmstrongPhilip-Lorca diCorcia, Stephen Tashjian (alias Tabboo!), Gail Thacker et Pat Hearn. Son petit ami, alors qu'il vivait à Boston était Johnathan Pierson, qui plus tard a changé son nom pour Jack PiersonMark Morrisroe sortira diplômé de l'école du Musée avec les honneurs.


Capture-d-ecran-2011-09-10-a-10.31.23.jpg

Jonathan 
(Jack Pierson)

May 1, 1982


Il commence sa carrière comme photographe lorsqu'il reçoit un Polaroid modèle 195. Il expérimente des techniques de développement inhabituel, recevant l'appui généreux de la compagnie Polaroid sous la forme de fournitures, de films et de produits chimiques. Il élabore un procédé qui produit une impression picturale très particulière, procédé qui, au fil du temps, il apprend à utiliser d'une façon plus contrôlée. L'artiste promeut la valeur intrinsèque du tirages, de l'objet photo, des objets picturaux qu'il peut manipuler, sur lesquels il peut  peindre et d'écrire. Ses photographies incluaient des paysages et des portraits. Ses sujets sont ses amoureux, ses amis, des prostitués et des personnes qui visitent son appartement. Il incorpore souvent à ses images des commentaires qu'il griffonne sur le côté de ses photos.


Capture-d-ecran-2011-09-10-a-10.29.19.jpg

Mark Morrisroe


Mais la photo n'est pas toute sa vie. Il se produit en drag-queen dans des clubs. Il tourne quelques films en super-8 dont "Nymph-O-Maniac sous l'influence de son idole John Waters.

 


Capture-d-ecran-2011-09-10-a-10.29.50.jpg


En 1985 il s'installe à New-York. Une année plus tard il apprend qu'il est atteint du sida. Son corps qu'il n'avait jamais ménagé, le lâche peu à peu, mais pas sa passion pour la photographie. Il transforme la salle de bain de sa chambre d'hôpital en laboratoire, retravaillant sous un agrandisseur ses radiographies médicales ou composant des images à la Man Ray, en posant des objets ou des silhouettes directement sur du papier photosensible.


Capture-d-ecran-2011-09-10-a-10.30.02.jpg

 


Mark Morrisroe, Two X-Rays of Mark Morrisroe’s Chest with Embedded Bullet

 
 picMorrisroeSelfP89web.jpg
Untitled (self portrait), 1989, T-665 Polaroid.

Morrisroe meurt le 24 juillet 1989 du sida. Il est enterré à McMinnville dans l' Oregon, sur le terrain de la ferme de son dernier petit ami, Ramsey McPhillips. Sa renommée a augmenté régulièrement depuis sa mort. Il est considéré comme un membre de le « école de Boston ». Son travail  a souvent été comparé à celui de ses célèbres confrères de Boston Nan Goldin et David Armstrong. Ses images se trouvent dans de nombreuses collections importantes, y compris celui du Whitney et MOCA de Los Angeles. La succession de Mark Morrisroe (Collection Ringier) est actuellement située à la Fotomuseum Winterthur.

m2.jpg

Untitled (Stephen and Mark), 1984. 


Le personnage aimait provoquer, comme en témoigne cette déclaration: << Moi Mark Morrisroe jure d'user froidement et de manipuler quiconque susceptible de soutenir ma carrière, indépendamment de la haine que j'éprouve envers lui. Je prétendrais l'aimer. Je baiserai quiconque pourra m'aider, même s'il est esthétiquement repoussant.>>.

Comme Golding, Morrisroe est un artiste diariste, comme Mapple thorpe il était homosexuel et obsédé par sa propre image.

 


morrisroe-4-8-11-7.jpg


Mark Morrisroe, Untitled (Self Portrait)


Nota:

Les Presses du réel ont édité une monographie consacrée à l'artiste.


  

MM-10.jpg

Untitled (Self-Portrait with Jonathan) ca. 1978,


20081203162111.jpg
Billede-3.png
Mark-Morrisroe_DIRT-Section-81.jpg
1220974859image_web.jpg

Mark-Morrisroe_DIRT-Section-2.jpg
mark-morrisroe.jpg
mark-morrisroe-la-mome-piaf-pat-and-thie





Mark_Morrisroe_5.jpgUntitled (The Starn Twins), c. 1983 C-print, negative sandwich Photography


screenshot_011.jpg


tumblr_l6jhilrLD71qb5wbb.jpg

 



Mark-Morrisroe_DIRTmagazine.jpg


Mark+Morrisroe+-Untitled+%2528self-portr
Untitled (self-portrait with Jonathan), 1980, 

 
Mark+Morrisroe%252C+Baby+Steffanelli%252
Baby Steffenelli (John S.), 1985. 
Mark+Morrisroe4.jpg
Untitled,  1980, T-665 Polaroid. 

Mark+Morrisroe1.jpg
Untitled (Mario), 1986, 

Mark+Morrisroe2.png


Mark+Morrisroe5.jpg
I Dream of Jeannie (Stephen), 1983-1985, color print, 20x16 

Mark+Morrisroe6.jpg
Big Paul Henderson, 1985 

Mark+Morrisroe+-Untitled+%2528Paul+H.%25
Untitled (Paul H.), 1985 T-665 Polaroid 4.25 x 3.25 inches. 

 Mark+Morrisroe+3.jpg
Fascination (Jonathan), circa 1983. 


Mark+Morrisroe+-Untitled%252C+1981.jpg
Untitled, 1981 Toned gelatin silver print. 

  
Mark+Morrisroe%252C+Untitled+%2528self+p
Self Portrait , 1980,

Mark+Morrisroe%252C+Untitled+%2528self+p
Untitled (self portrait), 1986. 

Untitled%252C+Paul.H+1982+Mark+Morrisroe
Untitled, Paul. H. 1982 


Untitled+%2528Stephen%252C+film+still+Th
Untitled (Stephen, film still The Laziest Girl in Town), 1981.


Untitled+%2528Self+Portrait%2529%252C197
Untitled (Self Portrait), 1976.


Untitled+%2528Lisa%2529%252C+1982Mark+Mo
Untitled (Lisa), 1982, 

Mark+Morrisroe+12.jpg
Untitled, 1982

Mark+Morrisroe+-Figure+Study%252C+1985.j
Figure Study, 1985 20x16 inches, C-print, negative sandwich.


 self-portrait-with-broken-finger-christm 
Self Portrait With Broken Finger Christmas 1984 15x 9.5 cm. 

mark-morrisroe-untitled-ca-1988.jpg
Untitled, 1988, C-print, negative sandwich Photography, 50.7x40.5 cm. 

mark-morrisroe-blow-both-of-us.jpg
Blow Both of Us, Gail Thacker and Me, Summer 1978, 

 

Mark+Morrisroe%252C+Untitled%252C+undate
Untitled, undated, collage, spray paint, tape, acrylic on glass. 


Mark+Morrisroe8.jpg 
Untitled, 1985,



01.jpg
Untitled (self-portrait at home), 1978.

Mark+Morrisroe%252C+Untitled%252C+1986+%
Untitled, (self-portrait with head and torso in 3-4 view), 1986 


Nymph O Maniac’ Promo Still Spectacular Studios (Pia, Richard, Nathan), 1984. 


mark-morrisroe-untitled-self-portrait-19
Untitled (self portrait)1979, 

Mark+Morrisroe.jpg

Publié dans photographe

Commenter cet article