Le porteur d'Histoire au studio des Champs-Elysées

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le porteur d'Histoire au studio des Champs-Elysées

 

 

Imaginez que vous êtes au coin du feu en train de chauffer dans vos mains votre verre de Talisker (un glaçon dans un bon whisky est une hérésie) et que l'invité surprise de la soirée, un aventurier un peu louche mais plein de charme, commence à vous raconter sa vie qui n'est qu'une suite de péripéties plus incroyables les unes que les autres (il vous faudra un peu d'imagination car on est très mal assis au studio des Champs-Elysées). Cela commence pourtant d'une manière des plus prosaïque, Martin Martin un jeune homme vaguement dans la restauration, en instance de divorce apprend que son père est mort dans un trou perdu des Ardennes où il s'est retiré. Durant près de deux heures vous allez être suspendu aux lèvres de ce bonimenteur charismatique ne sachant pas si ce qu'il vous raconte est du lard ou du cochon. Car lors de l'enterrement de son père notre aède découvre un carnet manuscrit qui va l'entrainer (et nous avec) dans une quête vertigineuse à travers l'Histoire et la géographie, des Ardennes en Algérie en passant par le Canada, à la recherche d'un trésor colossal accumulé à travers les âges par une société secrète.

Cet hommage à Alexandre Dumas écrit sous forme de théâtre feuilleton par Alexis Michalik est habile et nous tient en haleine jusqu'au bout. Alexandre Dumas apparaît lui même dans la pièce ainsi que Delacroix, le duc de Polignac (Jules 1780-1847) et Marie Antoinette. Ces aventures échevelées sont interprétées par cinq comédiens de grand talent (même s'ils appuient quelques stéréotypes). Trois hommes et deux femmes qui endossent une multitude de personnages rendus tous très vivant par l'interprétation mais aussi grâce à une mise en scène trépidante sans être agité qui donne beaucoup de rythme à toutes ces péripétie pourtant circonscrites sur la petite scène du studio des Champs-Elysées.

Si l'on passe une bonne soirée avec ce Porteur d'Histoire l'enthousiasme tombe assez rapidement lorsque les lumières se rallument et que le charme du conteur n'opère plus. On s'aperçoit alors que tout cela dégouline de la moraline bienpensante de l'ère du temps. Une époque incapable d'imaginer un autre régime que celui qui périclite sous nos yeux tels les citoyens de l'empire romain du V ème siècle. Plus gênant cette pièce pourtant parfaite pour faire aimer le théâtre à un adolescent accrédite l'idée d'une société secrète omniprésente sur notre planète depuis la nuit des temps, une sorte de théorie du complot soft.

Le porteur d'Histoire au studio des Champs-Elysées

Hugo Laruelle

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle
Hugo Laruelle

Beaucoup d'oeuvre de ce très interessant peintre sur son site: http://www.hugolaruelle.fr/

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog