Karl Geiser

Publié le par lesdiagonalesdutemps

le Sculpteur et un modèle  (1930)

le Sculpteur et un modèle (1930)

 Karl Geiser est né le 22 décembre 1898 à Berne en Suisse. Sa mère meurt alors qu'il n'a que onze ans. Cet évènement le marque profondément. Il fait sa scolarité à Berne puis ses études secondaires à Thun. Geiser s'installe dans son premier atelier en octobre 1918 à Berne. Il reçoit une bourse fédérale en 1919 et se rend à Munich et à Berlin en avril 1920. Après une dépression et un voyage de France, 1922 Geiser  déménage à Zurich.Il fait  des séjours de travail prolongées à Paris  en 1926 / 1927 et 1936-1938. Lors de ce dernier voyage à Paris, il rencontre Alberto Giacometti. Les deux hommes développent une amitié basée sur l'estime artistique mutuelle. Il fait dans ses mêmes années plusieurs voyages à RomeMarseille,Gênes et Berlin. A Berlin en 1927, il rencontre le jeune Arno Breker qui admire le travail de son ainé. A cette occasion Geiser fait un portrait du jeune Arno Breker. Les deux hommes se rencontreont de nouveau avant la guerre à Paris.

En 1923, Geiser est l'amant Sasha Morgenthaler, l'épouse d'Ernst Morgenthaler. Elle deviendra avec ses poupées une célèbre plasticienne. Ce qui n'empêche pas, comme le prouve sa correspondance, Geiser d'entretenir des relations érotiques avec des hommes jeunes, souvent ses modèles. Il parle même ouvertement de «pédérastie» dans ses lettres. En 1926, Geiser est soutenu par le mécène Georg ReinharLa même année, il remporte le concours de sculptures de  Bern. Il a créé pour cela deux groupes de figures - le groupe de filles et legroupe de garçon  qui ont été inaugurés enfin en 1938. Le groupe de filles a été également montré à l' exposition universelle de Paris de 1937. En 1929, il est arrêté pour la première fois en raison de la relation qu'il entretient avec un garçon de 18 ans. Son père meurt en 1930. A cette période Geiser délaisse la sculpture, il y reviendra plus tard, pour la gravure. Il y a deux expositions importante à Zurich dans l'entre-deux-guerres. En 1941 a la Kunsthaus de Zurich , Geiser montre 350 de ses dessins. La même année, d'août à octobre, le Kunstmuseum Winterthur accueille également une grande exposition rétrospective de ses oeuvres. Dès 1944, Geiser souffre d'arthrite.  Plusieurs fois, il se rend à Venise, pour la Biennale en (1948, 1950, 1952, 1954), mais son travail n'est pas en accord avec les nouveaux courants de l'art international. Geiser, qui dans les années 30 avait montré de la sympathie pour les idées communiste, est resté proche d'un certain réalisme socialiste, même si ses conceptions en matière de sculpture sont plus proche du néoclassicisme.

Toute sa vie Geiser a pris des photos d'une manière professionnelle, il en a partiellement vécu, mais surtout il a créé une chronique très personnelle de ses sentiments par le biais de ses imagesSes photographies témoignent d'une vision artistique qui nous touche encore aujourd'hui par leur fraîcheur qui ne s'estompe pas avec le temps.  

Karl Geiser a été retrouvé mort le 5 avril 1957 dans son atelier. L'autopsie a révélé qu'il serait mort deux semaines auparavant à cause d'une trop forte prise de somnifères. 

 

Nota: J'ai déjà consacré un petit billet à cet artiste; on peut le voir à l'adresse suivante: http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-karl-geiser-78757286.html

 
Karl Geiser
Karl Geysers dans son atelier dans les années 30

Karl Geysers dans son atelier dans les années 30

Karl Geiser
Toute sa vie Geysers a pratiqué la photographie. Ici il photographie un modèle ( probablement Fritz Morgenthaler ( 1919-1984). Il sera un des premier psychanalyste à se pencher sur le cas des homosexuels)  posant dans son atelier.

Toute sa vie Geysers a pratiqué la photographie. Ici il photographie un modèle ( probablement Fritz Morgenthaler ( 1919-1984). Il sera un des premier psychanalyste à se pencher sur le cas des homosexuels) posant dans son atelier.

Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
immédiatement ci-dessus Arno Breker dessiné par Geiser en 1927
immédiatement ci-dessus Arno Breker dessiné par Geiser en 1927

immédiatement ci-dessus Arno Breker dessiné par Geiser en 1927

Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
Karl Geiser
ci-dessus  7 photos de Karl Geiger

ci-dessus 7 photos de Karl Geiger

MATTEO MASSAGRANDE

Publié le par lesdiagonalesdutemps

MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE

Je ne connais de ce peintre que ce qu'en donne à voir la toile. Il semble ne peindre presque que des visages de jeunes garçons et des pièces vides et décrépites.

Matteo Massagrande est né à Padoue (Italie) en 1959. Massagrande est un peintre accompli et un graveur talentueux. Il a exposé dans plus de cent expositions internationalement dans les 30 dernières années.
 
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE
MATTEO MASSAGRANDE

Le Caravage - Saint Mathieu et l'ange

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Reproduction en noir et blanc de la première version (v. 1602) détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale au cours d'un bombardement. Huile sur toile, 232 × 183 cm, Berlin, Musée de Bode.

Reproduction en noir et blanc de la première version (v. 1602) détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale au cours d'un bombardement. Huile sur toile, 232 × 183 cm, Berlin, Musée de Bode.

cette version du célèbre  tableau de Caravage (ci-dessous) est refusée car jugée « trop naturelle » — non seulement pour la sensualité de l’ange jugée triviale, mais aussi pour la vulgarité de la posture du saint, et même pour la saleté de ses pieds, minutieusement reproduite d’après modèle. Le marquis Guistiniani en fait toutefois l'acquisition ; ses descendants la cèdent en 1815 au musée Kaiser-Friedrich de Berlin (aujourd'hui musée de Bode), où il sera détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.

chapelle Contarelli de l'église Saint-Louis-des-Français, Rome

chapelle Contarelli de l'église Saint-Louis-des-Français, Rome

une plongée dans les archives d'Egermeier (4)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog